Anneyron :
Le château comportait plusieures tours, beaucoups ont été détruites, ou tronquées.  
Voici ce que dit Mme Liogier d'Anneyron sur le chateau du Cros dans sa tentative de le faire classer :  Situé à 3.5km du village d’Anneyron, à l’orée de la foret de Mantaille, sur un ancien chemin y menant directement, ce bâtiment, ancien village fortifié, comprenait 13 tours.  Actuellement 3 d’entre elles sont entières et 5 autres tronquées. Au fond de la propriété on retrouve trace de 2 autres.  La construction est en galets roulés. On ignore actuellement sa date de construction ; il a appartenu à la famille Cros, qui fut un temps propriétaire du château de Mantaille en  1600, puis passa aux Grolée par mariage de Joachim avec Marie Claire de Grolée en 1630.  Charles VII et Louis XI y résidèrent.  Vendu comme bien national à la révolution, il est actuellement partagé entre 2 propriétaires depuis 1920.  Les tours Nord, dont l’une est en escalier à vis, gardent des ouvertures de meurtrières.  Plusieurs cheminées du XY siècle dans les différentes pièces, au 1 er étage, ou l’on retrouve une fenêtre à meneaux a 2 vantaux, collée à une fenêtre semblable à 1 vantail, cette  pièce de grande dimension devait être la pièce principale, mais elle à perdu sa cheminée monumentaale. Seules subsistent sur toute la surface des fresques très finement  dessinées, en frise au dessous du plafond, qui devait lui aussi être peint.  La façade sud devait être la façade principale, car au dessus de la porte se trouvent les armes du Cros, assez massacrées.  La cuisine conserve une grande cheminée en arc de cercle, et la tour à un escalier à vis, à révolution gauche. Une petite tourelle sur la façade Nord était peinte à fresques, mais  le toit est maintenant percé. De grandes dépendances avec de belles poutraisons subsistent. Ecurie, hangar, grenier à blé et à foin et à l’exterieur de l’enceinte existait  encore, il y a quelques années, un petit bâtiment nommé la « chapelle ».  Ce bâtiment est en état de grand abandon, ses 2 propriétaires ne pouvant financièrement en assurer l’entretien.  Malgrés mes démarches auprès de la DRAC je n’ai pu arriver à le faire classer. 
Photo Mme Liogier 
Maison forte Des Blains Anneyron : 
Les souterrains :  La légende des souterrains dans la région perdure depuis des années (surtout à Albon) ! Hélas à ce jour aucun n’a été répertorié et étudié. Pourtant ils sont bien là. J’ai pu recueillir des  témoignages concordant. Reste à savoir, égouts Romains ou vrais souterrains?  Château de Larnage à Anneyron :              Cave avec entrée en briques derrière le château de Larnage. Malgré les travaux et destruction de la biscuiterie, n’a pas été retrouvé. En creusant les égouts devant le château, un passage  aurait été trouvé et rebouché. Peut être aussi un égout romain. Trois départs seraient murés après restauration dans deux maisons entre Larnage et l’église d’Anneyron. Il décendrait vers le  stade. Une visite dans une des maison à droite en montant alors que les nouveau propriétaires efffectuaient des travaux, conffirmen bien la présence de ce passage, avec une voûte en briques,  pratiquement comblé par de la terre. Dommage, encore une fois j'arrive trop tard pour prendre des photos ...    Mantaille :              Un souterrain existe, la légende populaire parle même de liaison avec Albon (j’ai du mal à le croire). Pour le trouver faut se lever tôt et remuer des dizaines de tonnes de terre, donc mal  barré.... Si je le trouve, je vous le dirais !              On parle aussi d’une grotte ou enfoncement sous roche servant de garde mangé à une époque. Pas encore trouvé à ce jour. Deux colonnes existaient aussi à Mantaille. Pas encore  retrouvées même si on en parle dans un texte écrit il y a quelques années.  Albon :              Hélas, rien vu encore ! Un serait dans un puits dans un restaurant... Un autre dans l’église ? Des dalles seraient "bizarres" mais la aussi après restauration on ne voit rien. Un engin de  terrassement serait tombé dans une salle voûtée en face de l’église. Une pièce inconnue découverte mais remblayée... (Pas plus d’infos à ce jour). 
Un souterrain se trouverait côté ouest de la tour et irait  sous celle-ci. J’ai interrogé les archéologues sur le site de la  tour, les réponses ? : "Les souterrains n’existent pas se  sont des égouts". Je leur ai dit que l’entrée est proche, mais  ça n’à pas l’air de les intéresser, pourtant cela suggère que  la tour possède une pièce ensevelie. Cela serait logique  pour assurer sa stabilité, car la motte artificielle toute seule  ne peut supporter un tel édifice. Un sondage dans la tour  permettrait d'en savoir plus. Ce tunnel est décrit dans le  livre de M. Duc. 
Un souterrain irait de Lachal à la tour d’Albon. Ceci est évidememnt une légende. Des sondages controversés ont été  effectué il y a près de 25 ans, sans résultat. Il a fallut les années 2000 avec la réabilitation complète des dépendances  du château pour y tomber dessus. Le souterrain n’était don pas dans le château lui m^me, mais au sud, en sous sol.  Les travaux pour réaliser la route l’on détruit. On présume qu’il resortait en bas du coteau tout simplement. La  légende était en partie juste donc.  Château du Cros : Plusieurs souterrains dans le château. Ils ont été murés d'après témoignage. Je n'ai pas visité ce  château à ce jour.  Souterrains sous les tours d'Andance. Ils reliaient aussi l'église. Une des tours effondrées, qui a été fouillée, à servi  de point de départ. Voici l'entrée et en dessous le conduit (1.60m de haut, 90 cm de large). Une clé, entre autres, a été  retrouvée cachée entre deux pierres. 
Souterrain sous les tours d'Andance. Ils  reliaient aussi l'église. Une des tours  effondrées, qui a été fouillée, à servi de  point de départ. Voici l'entrée et en  dessous le conduit (1.60m de haut, 90 cm  de large). Une clé, entre autres, a été  retrouvée cachée entre deux pierres.  On parle d'un souterrain qui traverserait  le Rhône et qui ressortirait aux trois  croix... Là aussi on peut émettre un doute  même si des souterrains (ou égouts  romains) sont bien présents dans le coin  et si de tels ouvrages ont existé. Pour ce  tunel en fait, on parle du conduit  d’évacuation pour eaux de ruissellement  du temple du Chatelet. 
Boresse : 
Tour Albon :
Lachal Epinouze : 
Andance : 
Condrieux :
St Clair du Rhône et Condrieux fourmilleraient de souterrains. Nous pouvons deceler les restes d'un vaste château fort. J'espère pouvoir en dire plus ...  Pour aujourd'hui nous avons deux tunnels un servant surement pour le captage d'une source, l'autre peut être une mine? 
Entrée du captage de source. Dans les coteaux couverts de vignes, on trouve plusieurs  de ces tunnels taillés à même la montagne. 
Nous voici à l'intérieur. Impressionnant la fraicheur quand il fait 30 degrés dehors !  1.8 mètre de haut en moyenne ! 
Un deuxième tunnel moins profond à coté, qui permet le captage d'une source. 
                                    On continue notre voyage.... 
Le château : Il domine le village et on remarque d'ailleur plusieurs ceintures de  remparts. Je n'ai pas pu le visiter, mais là on parle de souterrains également ... 
Un pan de mur appartenant au château de St Clair du Rhône : Là aussi un  souterrain, mais franchement déja on a du mal à imaginer le château, ... Le cimetière  comporte aussi des choses étranges....  A suivre !!! 
Le Châtelet Andance Ardèche :
Joli ouvrage que celui ci, il date d ela période romaine. Mais ne cherchez pas la un souterrain pour fuir par exemple, mais uniquement un drain pour évacuer l’eau de ruisellmeent du templs du châtelet.
En “D” nous trouvons se conduit, orienté est ouest, de plus de 50 m et légèrement en pente. Il à  été réalisé en creusant une tranchée, deux murs, et une voute. Betonné en quelque sorte. Le tout  à été recouvert par la terre de remblais. 
Une histoire raconte qu’un tunel partait du haut de la montagne pour decendre jusqu’au  village d’Andance, traverser le Rhone et sortir a Andancette. Je présume que c’est cette  structure qui à fait naitre cette histoire. Ceci est tellement encré dans la population qu’une  personne m’en a encore parlé en 2012 ! Souvent ces histoires viennent de ce que l’on ne  comprends pas. 
Accueil Mantaille Albon Anneyron St Rambert Andance(ette) Autre lieux Infos sur le site Epériences Ecrits divers Presse
Château du Cros :     Flanqué de ses multiples tours (certaines ont disparues), le château est très imposant et en partie transformé en chambres d'hôtes. La deuxième partie (le château a été litéralement coupé en  deux à la révolution car deux propriétaires différents !) était plus ou moins à l'habandon et une grande salle ouverte à tous les vents comportait  des peintures très enciennes. Des demandes  de classement ont été faites. A priori les choses ont évoluées, mais je ne saurais en dire plus pour l'instant. Les propriétaires m'ont gentiement invités pour une visite et voir les travaux  réalisés, ce que je ne manquerais pas d'accepter sous peu. Voici en atendant quelques photos (pas récentes) de M Liogier à Anneyron. 
Et si nous revenions à Mantaille? Je ne parleraipas du château lui même, mais non loin se trouve une grotte aménagée, qu’accupait à une époque un Hermite (M. Bonnardel). Il se nourrissait de tout ce qu’on lui donnait, certaines photos le montrent avec une grosse chaine autour du cou. Je n’ai pas beaucoup de renseignements. Une fois malade il est amné a l’hôpital, et n’ayant pas l’habitude de dormir dans un lit on le retrouva caché dessou ! Je n’ai pas pu visité l’intérieur, étant fermé par une porte en fer verrouillée. Mais cela reste une aventure interessante.
La grotte de l’Hermite à Mantaille :
Voici l’entrée, verrouillée hélas !
Surement allait il chercher l’eau ici dans cette ferme.
Pas facile de voir l’intérieur, on remarque une bifurcation à gauche, peut être une autre au fond.
Une meule?
Très belle vue depuis l’entrée !
Un renfoncement dans le sol indique le lieu.
Vue de Mantaille l’entrée est plein sud.
Autre souterrain, dans l’Isère. Un chateau juste au dessus.
Autre lieux